/!\ Forum Yaoi interdit aux moins de 18 ans /!\

Partagez|

Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2014

Identité
Numéro-Power:
Pouvoir:
Inventaire:
MessageSujet: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Dim 23 Nov - 19:01



Samaël Lazare


Nom ►Lazare
Prénom ► Samaël
Âge ► 22 ans
Sexualité ► Hétérosexuel
Groupe ► Power de la Terre
Métier ► Encore étudiant à la Brokchaster school
Pouvoir ► Polymorphie Terrestre : Samaël possède la capacité de modifier son corps grâce à la terre et plus exactement, de se changer en poussière, littéralement. Son don se manifeste sous des marques noires qui gangrènent sa peau en commençant par les extrémités de ses membres. Progressivement, il perd la sensation de toucher, jusqu'au moment où le membre touché finit par se détacher, à la façon de la cendre d'une cigarette restée allumée trop longtemps. Avec le temps, il a bien heureusement appris à faire repousser ses membres perdus grâce à de la terre. Il ne peut cependant pas se transformer entièrement en poussière, cela signerait son arrêt de mort puisqu'il ne pourrait pas retourner à son état naturel.


Caractère

D’une stature culminante, Samaël pourrait éveiller l’inquiétude, la crainte. Il se tient à l’écart, sans prononcer le moindre mot. Il observe silencieusement, le corps statique. Pourtant, le jeune homme ne fait pas partie de ceux que l’on soupçonne dangereux. Au contraire, il émane d’une chaude bienveillance. Son regard n’hérite pas du prédateur qui guette mais plutôt du passif spectateur. Sa discrétion s’empreint aussitôt d’une timidité embarrassante. Effectivement, il est difficile d’éviter l’attention en étant possesseur d’une telle physionomie. Plus souvent, Samaël désirerait être oublié. Il ne s’impose pas plus que ses intentions. Juste suiveur, il préfère de loin fermer la marche que se trouver à sa tête. On lui reproche son manque d’ambition, le fait qu’il ne s’offusque pas de ne pas être pris en compte.

Le brun ne demande pas grand-chose, de modeste exigence, ce qui apparait comme étant une conforme moyenne lui suffit amplement. Sans chercher les monts, Samaël se contente de peu et s’en trouve facilement heureux. Amateur des plaisirs simples, il ne possède pas des gouts particulièrement compliqués. D’un naturel casanier, il se complait dans la tranquillité des habitudes et la quiétude d’un chaleureux foyer. L’aventure l’inquiète autant que le changement, source d’embarras et de nervosité. En effet, s’il en faut peu pour le satisfaire, il en appelle tout aussi peu pour provoquer l’anxiété. L’appréhension le ronge à une vitesse effroyable, si bien qu’il est considéré comme faisant partie de ceux qui une montagne pour peu de choses et souvent à tort.

Protecteur envers les personnes qu’il estime, Samaël possède la fâcheuse manie de s’alarmer à l’excès, se faisant parfois étouffant de trop d’attentions. Tandis qu’il s’occupe scrupuleusement d’autrui, à l’écoute des peines et des inquiétudes, au moins ne s’oublie-t-il pas lui-même. Il n’est pas le genre de personne qui omet son propre confort au profit des autres, néanmoins, il demeure capable de sacrifice dans certains contextes. Les compromis qui ne sont pas en sa faveur lui vont, notamment lorsqu’ils lui permettent d’esquiver une fâcheuse situation. Le fait de contourner le problème plutôt que s’y confronter est son habitude, peu sûr de lui et de sa patience, il préfère l’enterrer silencieusement. Pleutre averti, Samaël peine à s’armer de courage pour se dresser face à ce qui le chiffonne. S’il ne le veut, il peut s’y plier lorsqu’aucune autre solution ne lui parait envisageable. Il favorise quand bien même écarter la difficulté et, plus encore, la résoudre de façon pacifique.

Peu porté sur la violence, il est rare d’être témoin d’un déchaînement de force en ce qui le concerne. Le colosse ne joue pas des poings, par ailleurs, nul doute qu’il ignore la manière dont il doit s’y prendre. Si le choix ne lui est pas permis, comme toute personne normalement constituée, il répondra, cependant, son effectivité restera aussi mitigée qu’une hypothétique victoire. Son aversion envers le combat est moins la cause de la crainte de blesser ou d’être blessé, sa propre douleur physique l’inquiétant moins que celle d’autrui, n’ayant jamais été douillet, que d’une affliction personnelle le rongeant depuis de longues années : le contact.

Sans aborder le sujet de la discussion, Samaël est tout à fait apte à converser avec une tierce personne et à maintenir un dialogue malgré son côté empreinté qui rend ses paroles maladroites et fréquemment accompagnées d’excuses, il s’agit plutôt d’un problème lié au contact physique. Le jeune homme n’apprécie affirmativement pas être touché, bousculé, approché, cela provoquant un malaise latent chez lui. Il tient à son espace personnel et tend à se sentir fébrile lors d’un contact surtout s’il est prolongé, bien qu’il ne tombe pas dans l'ochlophobie même s’il flirte avec celle-ci. Par ailleurs, cet embarras se trouve être bien moindre quand il est en présence d’une personne envers qui une relation de confiance s’est installée. Il va de soi qu’avec un inconnu, Samaël adopte un recul discret tout en évitant de paraître impoli. Soucieux de ne pas froisser autrui. Le jeune homme a toujours été une personne relativement distante physiquement, cependant, cette gêne s'est accrue avec la découverte de ses capacités. Samaël n'est jamais certain de sa solidité et se voit toujours bien plus faible qu'il ne l'est, par sécurité. Par ailleurs, le fait de pouvoir tomber en poussière à tout instant provoque un doute constant vis-à-vis de sa propre présence. Il ressent d'une manière oppressante cette sensation d'existence et d'absence confondues. Si bien qu'il se sent naturellement éloigné de tout et d'une situation ambigüe. Néanmoins, Samaël craint trop de déranger ou attirer l'embarras pour demander s'il est réellement là ou non et se conforter dans une maigre assurance, au moins d'une façon éphémère. Paradoxalement, le jeune homme voudrait être oublié, tandis qu’il redoute de disparaitre.

Tant de choses l’effraient et mettent ses nerfs à rude épreuve qu’il pourrait aisément passer pour un névrosé. Bien heureusement, il reste encore loin de cet état psychologique. De plus, il est parfaitement conscient que sa nervosité pourrait être source d’ennui pour les autres mais, il n’arrive pas à passer outre. Samaël est le bon bougre qui, a trop s’inquiéter de faire le bien, ne le provoque plus tant que cela. D’autre part, il faut garder à l’esprit qu’il n’est pas non plus obsédé par le mieux, puisque le juste lui convient, et son manque de persévérance peut le pousser à abandonner s’il sent qu’il ne parvient pas à grand-chose. S’il en a l’allure, le jeune homme n’est pas une bonne poire. Il sait remarquer lorsque les bornes sont dépassées même s’il se tait un long moment. Il ne garde pas le silence par docilité, plutôt puisqu’il cherche le moyen de faire remarquer qu’il n’est pas un imbécile, sans provoquer la rixe. Simple ne signifie pas idiot.

Malgré son fort côté mouton, Samaël n'est pas moins doté de conscience propre qu'un autre. Il dénote précisément d'une réflexion pointue. L'angoisse omniprésente ne peut survenir que chez les personnes qui réfléchissent trop. Le jeune homme cogite silencieusement d'une méthode qui lui échappe parfois lui-même. Tant qu'il est au calme, il sait mettre en ordre ses idées, cependant, en cas de stress, la pagaille mentale survient inéluctablement, l'amenant à des maladresses proches de la bêtise quand il n'y plonge pas à pieds joint. Judicieusement, il connait les différentes façons de se détendre bien que leur impact demeure relativement limité.

"L'Homme qui Marche" se complait dans la lecture, celle-ci diverse, dévorant tout ce qui lui tombe sous la main. Néanmoins, il porte une affection particulière envers les œuvres fantastique classiques. Il apprécie tout particulièrement lire un bon livre, un thé à son côté et enroulé dans un plaid chaud alors qu'il pleut à l'extérieur. On lui octroie aisément des gouts de personne âgée. En soit, Samaël n'est pas un fêtard. Il pourrait tout aussi bien s'abstenir de sortir s'il le pouvait. Il se plie à suivre le mouvement pour faire plaisir mais ne ressent pas le besoin de s'exposer à trop de sociabilité délurée. Il passe généralement ses nerfs sur la poussière, ironiquement. Si, en temps normal, il n'est pas plus méticuleux qu'un autre en matière de ménage, c'est plus pour lui une manière de se défouler qu'autre chose. Sinon, le désordre ne le chagrine pas. Côté activité d'un autre temps, sa mère lui a appris à la fois à coudre mais aussi à tricoter. Samaël préfère éviter de le faire savoir, se sentant plutôt embarrassé par le sujet. Les activités manuelles, dans leur généralité, lui plaisent. Il est, par ailleurs, très intéressé par la menuiserie ainsi que la mécanique. Alors que le manque de place ne lui permet de laisser libre court à ses envie, Samaël se contente de tailler de petites statuettes dans le bois, principalement des oiseaux. Il apprécie ces animaux, surtout les petites espèces, sans jamais avoir pu en expliquer le pourquoi. L'affection ne possède pas toujours de raison.

Tandis qu'il se trouve être piètre cuisinier, étant le genre de personne à suivre les indications au dos de la boite à la lettre puisque certain que sans ça, le résultat sera absolument désastreux, il s'obstine tout de même à préparer autant que possible ses propres plats. La principale raison tient du fait qu'il est végétarien, se nourrissant cependant de produits de la mer et d'œufs. Ce n'est pas par une quelconque conscience de culpabilité mais parce que le gout de la viande le répugne tant qu'elle le rend malade, sans posséder d'allergie à celle-ci. Alors, il n'apprécie pas se voir gaspiller un plat qu'il aurait commandé parce qu'il a découvert un peu de viande à l'intérieur. Ensuite, le fait de voir les autres en consommer ne le dérange absolument pas, au moins n'est-il pas embêtant sur le sujet.

Samaël parle peu, de manière globale, si le besoin ne s'en fait pas ressentir, ainsi, il exprime encore moins de paroles en ce qui le concerne. Préférant s'effacer, il n'aime pas expliciter ses gouts et ses envies, en revanche, il se trouve très curieux pour celles d'autrui. Il apprécie entendre parler une personne d'un sujet cher à cette dernière tout en la couvant d'un regard bienveillant. Si le contact et l'agitation lui donnent le vertige, les personnalités passionnées lui plaisent. Il les observe avec attention alors qu'elles tendent à provoquer son attendrissement. Ce dernier s'extériorise peu, à peine d'un paisible sourire. Samaël est économe en signe d'affection, si bien qu'il pourrait sembler froid aux yeux de certains alors qu'il n'est pas à en douter, lorsque le jeune homme aime, c'est d'une façon tendre et entière. Il se reproche d'éprouver de la sympathie trop aisément, sa rancœur est vacillante. Il peut pardonner d'avoir été blessé, toutefois, il est des actes qu'il ne peut préconiser et il s'agit bien de l'unique chose qu'il n'hésiterait pas à faire comprendre clairement.


Physique

Samaël s'étire à la façon d'un Giacometti. Droit, il ressent pourtant le besoin de se recroqueviller mais, il s'abstient, parce qu'il sait que malgré cela, on continuerait de l'apercevoir. Silhouette filiforme aux jambes interminables qui parait s'écraser d'étroitesse, si la taille reste impressionnante, atteignant les sommets d'un noble mètre quatre-vingt-seize, le poids ne suit pas. La maigreur le frappe plus fort qu'un ouragan et si le malheur voudrait que le jeune homme se retrouve au beau milieu de ce genre d'intempérie, on aurait tendance à parier qu'il s'envolerait dans les plus brefs délais. Composé d’angles et d’os, la peau est fine sur ces derniers qui pourraient la percer à tout moment, la marquant de leurs formes.

Homme brindille qui s’écaille, dispersé par ses afflictions, s’égrenant allègrement, tout juste emprunté d’une pudique retenue. Samaël ne s’agite pas plus qu’il permet aux sons de s’échapper. Il semble étouffer à l’intérieur de son propre corps pourtant si grand, quand ce n’est pas la sensation d’ignorer la façon d’en user. Silencieux, tel une ombre, sa gestuelle possède cette délicate lenteur que l’on attribuerait à la torpeur d’un rêve. Étudier le balancement du colosse s'empreint d'admiration. Chaque mouvement est calculé comme si le membre fut trop long pour laisser celui-ci au hasard. Ses jambes s'étirent d'une façon précautionneusement élancée tandis que, suspendu à leur hauteur, Samaël paraitrait se briser au moindre coup de vent. Le géant de nerfs et d’os inspire l’éphémère volatile mais, non moins majestueux. Il n’est pas beau, il n’est pas proportionné d’une manière assez régulière pour être jugé ainsi mais, le jeune homme dégage à la fois une prestance et une douceur remarquable malgré sa physionomie saillante.

Les mains sont imposantes vis-à-vis des frêles poignets. La paume étendue et de longs doigts, que l’on pourrait certifier appartenir à un pianiste, peuvent aisément couvrir un crâne de par leur superficie. Néanmoins, il n’a jamais joué de quelque instrument que ce soit. Samaël est physiquement effacé ou, plus exactement, terne. Manquant cruellement de couleurs, son épiderme arbore une pâleur exempte de clarté, tirant vaguement sur le jaunâtre, comme s’il couvait perpétuellement une mauvaise maladie. Ses lèvres, beaucoup trop fines, s’effacent et tendent à se faire oublier de ce faciès à la forme allongée. Même son nez, pointue, semble peiner à se trouver une réelle place, l’arcade étroite. L’expression pourrait être naturellement morose si ses pommettes ne se tenaient pas si haut, égayant un minimum les traits raffinés du garçon.

On appréciera les quelques rougeurs venant s’y loger par embarras de la même manière que ses sourires affectueux bien que timides. Ses cheveux, pendant ce temps, affichent un fade noir ainsi qu’une raideur difficilement négociable. Les mèches se séparent sur le milieu de son front pour encadrer son visage jusqu’à son menton, à la façon d’une frange que l’on aurait oublié de couper depuis longtemps. En revanche, le jeune homme veille à les garder plus courts au niveau de sa nuque, par souci pratique. L’unique réel éclat demeure la couleur de ses yeux, bien que celle-ci ne soit pas particulièrement belle. Un bleu profond tirant fébrilement sur le gris quand quelques touches de vert ne s’y mêlent, rien d’incroyable mais, qui ressort honorablement vis-à-vis du reste de son apparence éteinte.

Pour ce qui est de ses tenues vestimentaires, Samaël n’a pas l’élégance pour atout. Superposant les nombreuses couches de tissu, le jeune homme semble veiller à se couvrir au plus possible. Les couleurs demeurent d’une sobriété barbante. Beaucoup de noir, ainsi que du blanc quand ce n’est du simple beige. Pas de motifs, ou peu et discrets, Samaël porte le pull long à col roulé en hiver, la chemise strictement boutonnée en été. Les pantalons restent sans forme, pincés néanmoins, le seul soin qu’il semble apporter à son apparat réside dans ses chaussures. Usuellement noires, étrangement jolies pour quelqu’un qui ne parait porter que ce qui lui tombe sous la main pour peu que ça le couvre, et brillantes, toujours méticuleusement nettoyées. Le manteau long et noir qu’il apprécie porter pourrait lui donner des airs inquiétants si son expression se faisait plus sombre. Samaël porte affectueusement une casquette de type gavroche bien visée sur son crâne lorsqu’il sort. Il est relativement rare de le voir ôter ses gants si ce n’est par commodité dans ce qu’il fait. Le jeune homme préfère garder les marques noires qui gangrènent parfois sa peau, témoin de l’activité de son don, hors de vue.


Histoire
350 mots minimum pour l'histoire. N'hésitez pas à raconter ces expériences, ce qu'il pense de la société d'aujourd'hui, des power etc...


Pseudo ► U
Âge ► 21 ans
Comment êtes-vous arrivé ici ►
Code du règlement ► Ok par Andrew
Autre ? ►

© Hooper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Date d'inscription : 02/11/2014

Identité
Numéro-Power: F-105
Pouvoir: Contrôle des flammes.
Inventaire:
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Dim 23 Nov - 19:18

Encore un hétéro '^'
Bienvenue officiellement et bon courage pour ta fiche *^*

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 94
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 32

Identité
Numéro-Power: A-100
Pouvoir: Air [contrôle des tornades]
Inventaire:
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Dim 23 Nov - 19:31

Bienvenue officiellement ♥ *^*
Bonne chance pour ta fiche ♥
Et pourrait-tu mettre "Power de la terre" s'il te plait ? merci ! =)

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 22

Identité
Numéro-Power: E-130
Pouvoir: Glace
Inventaire:
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Dim 23 Nov - 20:49

Welcome, et bon courage pour ta fiche /o/
Oh un power de la terre ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2014

Identité
Numéro-Power:
Pouvoir:
Inventaire:
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Lun 24 Nov - 18:28

ui, hétérosexuel. Promis, je mords pas

Merci beaucoup pour les encouragements ! ♥

○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○●○

Fiche • Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 02/11/2014

Identité
Numéro-Power: A-147
Pouvoir: Foudre
Inventaire:
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C Lun 24 Nov - 21:46

Bienvenue à toi sur le forum ♥
Je doute que ton hétérosexualité dure longtemps :< ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C

Revenir en haut Aller en bas

Samaël Lazare. Né poussière, il redeviendra poussière -U.C

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Element's Nation :: Who are you ? :: Les présentations-